Menu

NOTRE ORDONNANCE EN VOD #3

Salut à toutes et tous,
S'il y a bien une phrase qui résume l'attitude de la Macronie depuis que cette bande est au sommet de l'Etat, c'est une fois de plus dans la bouche du fameux préfet Lallement qu'on la trouve car ce n'est pas "une erreur", ni de propos ni de casting, mais la conséquence d'un choix mûrement réfléchi par l'Élysée et le ministère de l'Intérieur quand ils l'ont nommé pour mater la révolte. Celui qui avait simplement clarifié les choses en disant à cette dame (qui portait un sac jaune et non un gilet) : "Nous ne sommes pas dans le même camp madame", en a rajouté à la peine ce vendredi avec sa sortie remarquée sur BFM :

Lallement
« Ceux qu’on trouve dans les réanimation aujourd’hui,
ce sont ceux qui, au début du confinement, ne l’ont pas respecté, c’est très simple, il y a une corrélation très simple. »

Vous avez compris ? Si vous crevez aux urgences, ce n'est pas parce que ceux qu'on trouve au sommet de l'Etat aujourd'hui nous on dit, en même temps, d'aller au théâtre, d'aller voter, d'aller bosser et de rester chez vous ou chez nous (on sait plus), pas parce qu'ils n'ont eu comme obsession jusque-là que de supprimer du personnel de santé, des lits, pas parce qu'il manque de tout (même de sacs mortuaires), pas parce qu'ils ont préféré faire des milliards de cadeaux aux patrons du CAC 40 pour aucun ruissellement plutôt que de sauver nos hôpitaux ou plutôt que d'acheter des stocks de masques quand on a vu le coronavirus arriver à nos portes, pas parce qu'ils étaient obnubilés par passer en force la réforme des retraites au 49.3, ni par les élections municipales, ni par les performances de Griveaux, ni parce qu'ils ont abandonné à la faillite les usines qui fabriquaient des masques (Honeywell de Plaintel), des bouteilles d'oxygène (Luxfer), ni parce qu'ils ont jugé inutile de fabriquer sur le territoire des médicaments indispensables à la réanimation dont on manque aujourd'hui aux urgences, ni parce qu'ils ont méprisé les revendications des personnels de santé depuis des années, leur répondant à coup de matraques, de grenades, de LBD, de gaz lacrymo, quand les soignants et les syndicats tiraient tout simplement le signal d'alarme... non rien de tout ça, aucune "corrélation", si vous crevez du coronavirus c'est que vous êtes... une bande de cons !

VOD ET TÉLÉCHARGEMENT : ORDONNANCE #3

En attendant la sortie, on plume les pigeons et les canards morts de faim qui viennent s'échouer devant nos portes, on fait fondre du goudron dans nos casseroles, et on vous propose une nouvelle ordonnance de confinement cinématographique.
Au moins, vous crèverez pas plus cons que le préfet Lallement !

Hopital au bord de la crise de nerfs
Chercher les causes du désastre
L'abandon de l'hôpital public n'est pas l'apanage de la Macronie, c'est le résultat d'un aveuglement idéologique et du cynisme du capitalisme mondial qui a contaminé nos dirigeants depuis pas mal de temps déjà....
Dans ce documentaire de Stéphane Mercurio, produit par Iskra en 2003, nous sommes à l’hôpital de Gonesse, une cinquantaine de lits sont fermés faute de personnel. Ces fermetures de lits, récurrentes depuis des mois, désorganisent tout l’hôpital.
VOIR

Le cri est toujours le début d'un chant
Fabriquer ses propres masques
Tourné dans un Centre Educatif Fermé, "Le cri est toujours le début d’un chant " accompagne neuf garçons dont la loi empêche de montrer le visage. Lorsque ces terribles et dangereux "délinquants" se fabriquent des masques afin de pouvoir prendre la parole dans un film, ils se révèlent doux, drôles, poètes ou philosophes et offrent une réflexion profonde et sensible sur la justice et l’incarcération des mineurs.
Un documentaire de Clémence Ancelin
VOIR

Gloria mundi
Continuer le traitement au Guédiguian
Daniel sort de prison où il était incarcéré depuis de longues années et retourne à Marseille.
Sylvie, son ex-femme, l’a prévenu qu’il était grand-père : leur fille Mathilda vient de donner naissance à une petite Gloria. Le temps a passé, chacun a fait ou refait sa vie… Ce film de Robert Guédiguian est sorti au cinéma il y a quelques-mois, le voici enfin en VOD alors que le cinéaste a dû interrompre le tournage de son nouveau film au Sénégal et que le cinéma est à l'arrêt total partout.
VOIR

Petit paysan
Comprendre le paysan qui me nourrit
Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.
Un film Hubert Charuel.
VOIR

6 courts métrages de Frédéric Pelle
Suivre les conseils de L'Humanité
Dans l'Humanité du jour, Vincent Ostria a repéré des perles en exclusivité sur la VOD des Mutins de Pangée... une série de courts métrages de Frédéric Pelle. Vincent Ostria s'interroge : "Frédéric Pelle est-il le secret le mieux gardé du cinéma français ? En tout cas, les courts métrages que cet ancien assistant de René Féret a tournés entre 2000 et 2006 valent le détour. "
VOIR

C'est l'occasion au passage de vous conseiller de vous abonner à la formule numérique de L'Humanité pour 1€, et c'est pas par copinage ni même un quelconque "partenariat de communication" mais parce que tous les jours en cette période de crise, le journal reste une source indépendante qui fait un travail remarquable malgré les difficutés, qui s'intéresse concrètement à des aspects qui échappent parfois un peu trop aux autres médias ou qui sont noyés dans la masse d'informations : ce qui se passe dans le monde du travail et dans les classes populaires... Mais pas que... Bien sûr, nous on est fan des pages Culture, même quand elles ne parlent pas de nos films :-)
Pourons-nous cette année, comme tous les ans, se retrouver à la fête de l'Huma ?

La grand-messe
Se préparer au tour de France à la maison (comme d'habitude)
Selon la ministre Roxana Maracineanu, le tour de France 2020 devrait se faire à "huis-clos"... on n'a pas bien compris si ça sera donc en vélo d'appartement.
En attendant la décision, nous voilà propulsé des Ardennes au col d’Izoard, le long des départementales et sur les sentiers escarpés..
Un documentaire de Méryl Fortunat-Rossi & Valéry Rosier
VOIR

Le jeune Karl Marx
Repartir aux fondamentaux
1844. De toute part, dans une Europe en ébullition, les ouvriers, premières victimes de la “Révolution industrielle”, cherchent à s’organiser devant un “capital” effréné qui dévore tout sur son passage.
Karl Marx, journaliste et jeune philosophe de 26 ans, victime de la censure d’une Allemagne répressive, s’exile à Paris avec sa femme Jenny où ils vont faire une rencontre décisive : Friedrich Engels.
Un film de Raoul Peck.
VOIR

Nos défaites
Commencer à réfléchir à ce qui a foiré
« Nos défaites » dresse un portrait de notre rapport à la politique, grâce à un jeu de réinterprétation par des lycéens d’extraits issus du cinéma post-68, associé à des interviews de ces jeunes acteurs. Comment appréhendent-ils le monde dans lequel ils grandissent et surtout, auraient-ils envie de le changer, de le détruire ou d’en construire un nouveau ?
Un film de Jean-Gabriel Periot.
VOIR

Prevert
Coller vos gosses derrière un écran
Oui, vous n'en pouvez plus, on le sait...Vous ne direz plus jamais : La maîtresse est une fégnasse qui sait pas s'occuper de mon enfant tellement génial et calme.
Ou alors vous avez trouvé votre vocation... Mais si vous avez finalement choisi de remplacer l'école à la maison par un dessin animé, autant que ça soit un bon. Et vous avez du choix ici.
VOIR

Jean-François Stévenin
Faire un bout de route avec Jean-François Stévenin
Voilà un cinéaste rare et précieux , qu'on connait plus souvent comme comédien, mais qui a toujours pris le temps de trouver les moyens de réaliser des films qui lui tenaient à coeur et les voici. Le plaisir de retrouver aussi Yves Afonso, Jacques Villeret, Johnny Hallyday, Carole Bouquet comme vous ne les avez peut-être jamais vus.
VOIR

Passe montagne, double messieurs, Mischka

Werner Herzog
Partir à la montagne pour les vacances
Vous rêvez d'aventure, de gravir les sommets sur le toit du monde, de vous envoler à ski depuis un tremplin, d'approcher le coeur d'un volcan ? Tout ça est sans risque tant que vous le faites depuis votre confinement, sous la direction de l'immense cinéaste allemand Werner Herzog qui, quand il ne fait pas des grands films de fiction, réalise des documentaires tout aussi dingues.
VOIR

Gasherbrum, La grande extase du sculteur sur bois steiner, La soufrière

Découvrez nos cartes VOD 20, 10, 5 films

EN SAVOIR PLUS

RAPPEL  : un crédit vous est offert à la création de votre compte
Notre coopérative reverse équitablements les droits aux partenaires
qui fournissent les films, vous soutenez ainsi la production indépendante.
Partagez les films que vous aimez en offrant des crédits VOD !
Aussi, en fouillant vous trouverez pas mal de films en accès libre.

← NOTRE ORDONNANCE EN VOD #4 NOTRE ORDONNANCE EN VOD #2 →