Menu

Gloria mundi

Daniel sort de prison où il était incarcéré depuis de longues années et retourne à Marseille.
Sylvie, son ex-femme, l’a prévenu qu’il était grand-père : leur fille Mathilda vient de donner naissance à une petite Gloria.
Le temps a passé, chacun a fait ou refait sa vie…
En venant à la rencontre du bébé, Daniel découvre une famille recomposée qui lutte par tous les moyens pour rester debout.
Quand un coup du sort fait voler en éclats ce fragile équilibre, Daniel, qui n’a plus rien à perdre, va tout tenter pour les aider.

Disponible en VOD (depuis la France métropolitaine uniquement) et en téléchargement

Revue de presse

Bande à part : "C’est peut-être l’un des films les plus directs, condensés et rageurs de la filmographie de Robert Guédiguian. Plus qu’un constat amer sur notre société gagnée par le repli sur soi et l’aliénation, Gloria Mundi clame, dès son titre désemparé, la soif de son auteur de voir le monde sortir de sa crise individualiste pour se diriger vers davantage de solidarité. Un récit implacable, qui prend sa source dans les mythes fondateurs de notre culture et de notre inconscient collectif."

Les Cahiers du cinéma  : "Chez Guédiguian, il y a les films de réparation, mus par une croyance dans les solidarités instinctives, et il y a les films, comme Gloria Mundi, dont la noirceur tragique, le désespoir et la colère ne trouvent une rémission que dans de rares épiphanies."

L’Humanité : "Gloria Mundi est un mélodrame. Et qu’on ne prenne pas cela pour une réserve. Qu’on fait d’autre Douglas Sirk ou Fassbinder, sinon parler de familles confrontées à la nécessité de survivre dans une époque donnée ? C’est bien de cela qu’il s’agit dans ce film, et c’est sa grandeur."

Libération : "Tout ce qui constitue la veine mélancolique du cinéma de Robert Guédiguian - une manière bien à lui de conférer à ses drames sociaux une dimension mélodramatique, parfois teintée de film noir -, est porté dans Gloria Mundi à un degré bouleversant."

Aller plus loin

R comme Robert Guédiguian : "Je suis un fou de l’humanité". Entretien avec Robert Guédiguian dans l’émission "A voix nue" sur France Culture à écouter ici

À découvrir

Acheter Louer DVD Fichier VOD à notre comptoir de vente
Découvrez
nos cartes

À propos

Un film de Robert Guédiguian
Avec Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan, Anaïs Demoustier, Robinson Stévenin, Lola Naymark, Grégoire Leprince-Ringuet
Genre : Drame
Durée : 1h47
Scénario & dialogues : Robert Guédiguian, Serge Valletti
Producteurs : Marc Bordure, Robert Guédiguian
Image : Pierre Milon
Montage : Bernard Sasia
Son : Laurent Lafran
Décors : Michel Vandestien
Direction de production : Malek Hamzaoui
1er assistant réalisaton : Ferdinand Verhaeghe
Régie : Bruno Ghariani
Costumes : Anne-Marie Giacalone
Maquillage : Mayté Alonso-Pedron
Mixage : Emmanuel Croset
Musique : Michel Petrossian
Production : EX NIHILO / AGAT FILMS & CIE
En coproduction avec France 3 Cinéma, Bibi Films TV
Avec la participation de Canal +, France Télévisions, Ciné+
En association avec La Banque Postale Image 12, Cinéventure 4, Cinémage 13
Avec le soutien de La Région Provence Alpes Côte d’Azur
en partenariat avec le CNC
France, Italie
Visa : 149 721
1:1,85
Son 5.1