Il était une fois en Yougoslavie : Cinéma Komunisto

Sortie en Dvd en septembre 2014.

Que reste-t-il aujourd’hui de la Yougoslavie ?
Des films. Au lendemain de la seconde guerre mondiale, le maréchal Tito créa un « Hollywood de l’Est » à Belgrade. A partir d’archives remarquables de films retrouvés, la réalisatrice décortique l’édification de ce mythe politique où les grandes stars défilèrent : Orson Welles, Richard Burton, Elizabeth Taylor et réussit à construire un film sur un pays qui n’existe plus (qu’au cinéma).

Revue de presse

Télérama  : « Quand la Yougoslavie explosa, Mila Turajlic n’avait que 10 ans. Voir mourir son pays natal de son vivant, tout le monde ne peut en dire autant… Que reste-t-il aujourd’hui de cet Etat balayé par l’histoire ? (…) En assemblant, dans un montage virtuose, extraits, archives inédites et entretiens avec les anciens protagonistes du « kino » des Balkans, la documentariste décortique l’édification d’un mythe politique en 35 mm. »

L’humanité : « La réalisatrice Mila Turajlic explore en détective les histoires conjointes de la Yougoslavie et de son cinéma. Un pays qui n’existe plus et dont toute image risque de disparaître. »

Le Figaro Magazine  : « Dans un formidable documentaire multi-récompensé, Mila Turajlic fait revivre ces temps et ces lieux aujourd’hui à l’abandon, avec images d’archives et témoignages. Le plus étonnant ? Celui du projectionniste personnel de Tito, qui se souvient avoir montré plus de 8000 films au maréchalissime »

Première  : « Consignant des souvenirs appelés à disparaître, le documentaire raconte ce pays comme une fiction. Malgré une fin elliptique, ce point de vue passionne »

La Croix : Derrière le titre Cinema Komunisto, il était une fois en Yougoslavie, se cache un formidable documentaire, folle aventure du 7e art telle que l’écrivit le maréchal Tito, à la tête d’une Yougoslavie transformée en un gigantesque Hollywood européen. »

Quel rôle pour le cinéma dans l’histoire ?

Parfois, le cinéma joue un rôle qui dépasse le divertissement. Trois films comme support au débat. Trois films qui ont en commun un rapport à l’Histoire.

Invités : Alain Ruscio (historien de la colonisation), Jacques Choukroun (historien et fondateur des Films des deux Rives distribution), Nicole Brenez (historienne du cinéma, Université Paris III), Michel Le Thomas (réalisateur du film "De sable et de sang" avec René Vautier), Mila Turajlic (réalisatrice de "Cinéma Komunisto" : il était une fois en Yougoslavie). Débat animé par Olivier Azam (Les Mutins de Pangée) lors de la fête de l’Humanité en 2013.

Débat : Quel rôle pour le cinéma dans l’histoire ? from mutins on Vimeo.

Le Dvd

Le Film
Compléments
• Hollywood in Deliblatska Pescara court-métrage documentaire de Ulrich Schamoni (1964)
• Entretien avec Daniel J. Goulding, spécialiste du cinéma yougoslave
• Première du film à Belgrade
• Journal vidéo de la réalisatrice au Festival Tribeca de New York
• Scènes inédites

Fiche technique

Ecrit et réalisé par Mila Turajlic
Produit par DRAGAN PEŠIKAN
DRIBBLING PICTURES
DRAGAN PEŠIKAN, MILA TURAJLIC, IVA PLEMIC,
DEJAN PETROVIC, GORAN JEŠIC
En co-production avec 3K PRODUCTIONS et INTERMEDIA
NETWORK, en association avec ERT Grèce
Directeur de la photographie : GORAN KOVACEVIC
Ingénieur du son : IVAN UZELAC, ZELJKO ĐORĐEVIC
Montage : ALEKSANDRA MILOVANOVIC
Musique originale : NEMANJA MOSUROVIC
Caméra additionnelle : JELENA STANKOVIC
Documentation : MILA TURAJLIC
Post-production : CINELABS BELGRADE
Distribution : Les Films des deux rives
Documentaire –101’ – 2010 – Serbie
16:9 – Stereo – VOSTF
Visa n° 137 269 | Distributeur n°2387
Site : www.cinemakomunisto.com

Acheter Louer DVD Fichier VOD
Infos projection publique Voir le site dédié au film

À propos

Réalisation et scénario : Mila Turajlic
Photographie : Goran Kovacevic
Musique : Nemanja Mosurovic
Montage : Aleksandr Protic
Graphisme : Jelena Sandar
Son : Ivan Uzelac, Zeljko Orevic
Production : Dragan Pešikan, Mila Turajlic, Goran Ješic, Iva Plemic, Dejan Petrovic pour Dribbling Pictures, 3 K Productions, Intermedia Network et ERT (Grèce)
Pays d’origine : Serbie Serbie
Durée : 101 minutes
Dates de sortie en s 18 septembre 2013 en France