Menu

Les Mutins

Vous êtes libraire ?

Amis libraires, pour commander nos Dvds, vous pouvez contacter directement :

Les Belles Lettres
25 rue du Général Leclerc
94270 Le Kremlin-Bicêtre
Tel : 01 45 15 19 70
Fax : 01 45 15 19 80
c.pallubicki@lesbelleslettres.com
www.bldd.fr

Cela ne concerne que les Dvds édités par les Mutins de Pangée dont vous trouverez la liste ICI

Retour aux questions

Vous êtes responsable d’un rayon DVD ?

Amis responsables d’un rayon dvd, pour commander nos Dvds vous pouvez contacter directement :

ARCADES
Parc du Château de Lancosme
36500 Vendoeuvres
Contact : Isabelle Vercamer
Port : 06.77.08.25.68
vercamer@arcadesmultimedia.fr
www.arcadesdirect.fr

Cela ne concerne que les Dvds édités par les Mutins de Pangée dont vous trouverez la liste ICI

Retour aux questions

Vous êtes programmateur d’une salle de cinéma ?

Les films Chomsky & Cie, Bernard, ni Dieu ni chaussettes et Grandpuits et petites victoires, Howard Zinn, une histoire populaire américaine sont distribués par :

Les Films des Deux Rives
2, rue Lacombe
34000 Montpellier France
Contact : Jacques Choukroun
Tel : 06 22 31 80 67
filmsdesdeuxrives@yahoo.fr
www.filmsdesdeuxrives.com

Pour tous les autres films édités par les Mutins de Pangée, contactez-nous :

Les Mutins de Pangée
BP 60 104
75862 Paris cedex 18
Contact : Laure
contact@lesmutins.org
www.lesmutins.org

Retour aux questions

Vous voulez organiser une projection publique ?

Certains de nos films sont distribués au cinéma (et respectant, de fait, les règles de diffusion et de répartition des recettes fixées par le CNC), d’autres sont diffusés de façon plus "alternative". D’autres encore, ne sont pas des films que nous produisons, mais dont notre coopérative assure la diffusion.

Quoi qu’il en soit, nous ne souhaitons pas que les films de notre catalogues soient diffusés sans notre accord préalable ou celui des "ayants droits".

Pour la plupart des films, un forfait de location est demandé pour une projection publique (qui peut être un partage des recettes selon la capacité et le type de salle).

Dans aucun cas nous acceptons les projections gratuites, tant que l’argent ne sera pas radicalement aboli de cette planète et que fabriquer des films en nécessitera toujours en grande quantité. Pour que le cinéma indépendant survive, il est important de faire comprendre à tous que participer financièrement à la diffusion est la condition minimum pour que se fassent d’autres films.

Merci de nous contacter pour organiser une projection, recevoir la copie de projection ou qu’on vous mette en contact avec les distributeurs concernés : (contact@lesmutins.org)

Retour aux questions

Vous travaillez dans une médiathèque, dans un CE ?

Tous nos Dvds sont disponibles chez 4 vendeurs institutionnels que vous pouvez contacter directement :

N’hésitez pas à nous écrire si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez...

Retour aux questions

Vous voulez devenir un "distributeur militant" de nos DVD ?

Si vous êtes une association, un syndicat, un groupe organisé, une bande de potes... Vous pouvez nous commander des Dvds pour les vendre directement pour le compte de votre organisation avec une importante remise, qui vous permet de faire votre marge et nous de les diffuser plus largement.

Cette remise sur le prix de vente conseillé, est fixée en fonction de plusieurs critères :

- S’il s’agit d’une édition ou une co-édition des mutins de Pangée, nous devons en décider avec nos partenaires

- les quantités commandées

- le moment où vous passez commande du stock (avant tirage ou retirage, c’est le mieux !),

Cette proposition est conditionnée à un achat ferme de stock (nous ne faisons pas de dépôts en dehors des libraires, via notre distributeur).

Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à nous contacter, y compris pour anticiper sur nos éditions à venir.

Retour aux questions

Où va l’argent ?

LA PRODUCTION

Nous faisons ça de façon professionnelle, en faisant appel à des auteurs et techniciens très qualifiés (et talentueux parfois !). La fabrication d’un film, même de façon très artisanale, même en cumulant les postes et les casquettes, nécessite l’intervention de beaucoup de gens et de beaucoup de temps de travail, étalé généralement entre un et trois ans pour un film documentaire qui sort au cinéma. Tout ça se fait dans le plaisir bien sûr, mais aussi grâce à un engagement important de notre équipe et de nos collaborateurs qui n’hésitent jamais à donner des bons coups de mains sur les projets les plus difficiles à financer. La coopérative paye les boulots techniques et administratifs autant que possible, avec les cotisations sociales qui vont avec bien sûr, ce qui constitue une partie importante du budget d’un film. Nos films sont assez peu financés publiquement, jamais commandés par la télévision et donc produits en dehors des circuits de financements habituels du documentaire. Le soutien direct des Souscripteurs Modestes et Généreux et la vente en « circuit court » est donc essentielle dans la production indépendante de ces films.

LA DISTRIBUTION AU CINEMA

Quand le film est tourné, documenté, monté, étalonné, habillé, musicalisé, mixé, immatriculé… Il reste à le diffuser. La plupart du temps, on confie la diffusion en salles à un partenaire distributeur, souvent en co-distribution (c’est à dire que notre coopérative participe activement et financièrement à la sortie du film, mais en partie seulement et délègue la programmation et le suivi). Là encore, il faut beaucoup d’argent, pour la programmation, le tirage des copies numériques DCP, les affiches, déplacements, etc. Une partie de ces frais sont couverts par les billetteries des salles de cinéma (après répartition entre la salle, le distributeur, le producteur, et les taxes déduites) mais il faut beaucoup d’entrées payantes pour atteindre un équilibre, surtout quand on n’obtient pas d’aide publique à la distribution. Il faut donc beaucoup d’énergie bénévole de toutes parts pour compenser le déséquilibre de moyens de nos films par rapport aux gros films qui inondent les salles et les écrans publicitaires.

L’EDITION EN DVD

Editer un dvd est encore une autre branche et une autre paire de manches. Il faut régler les questions de droits, la navigation (authoring), la conception graphique des menus, la jaquette, le conditionnement, le travail nécessaire pour en faire connaître l’existence, le diffuser, etc. La vente de nos dvds sert aussi à financer une partie de la production d’autres projets car, contrairement à la production classique, nos films n’intéressent pas les chaînes de télévision et nous sommes donc privés de toute une série de financements publics qui en découlent. Le dvd est donc un élément central de notre activité (et non pas un produit dérivé parmi d’autres, comme dans l’industrie).

Sur un dvd vendu en librairie, près de 60% sont utilisés pour rétribuer à la fois le distributeur/diffuseur (celui qui fait l’intermédiaire entre l’éditeur et le libraire) et le libraire. Acheter un dvd en librairie, c’est aussi soutenir le libraire qui, parfois, en a bien besoin !

Notre politique de tarifs est soumise à la concurrence des grand groupes et des majors hollywoodiennes qui sortent des dvds au tarif de 19,90 euros avec pourtant des tirages bien plus importants que les nôtres, un circuit de diffusion et de publicité écrasant et des coûts fabrication bien moins important que pour nous... En tant que minuscule coopérative, nous arrivons tout de même à vendre des dvd moins chers que l’industrie !

Sur un double dvd qui serait vendu à 20€ directement sur notre site (avec les frais de ports), voici quelle est à peu près la répartition :

Les 20€ comprennent la TVA (20%, donc 3,33 euros), les taxes spécifiques au Dvd, les frais d’emballage et de port (entre 3 et 4 euros), les frais bancaires (Paypal, variable selon les opérations mais autour de 0,80 euros) et bien sûr le pressage du dvd et son emballage (entre 2 et 5 euros selon le dvd), flyers, catalogues... Sur la somme qui reste, il faut répartir les droits (co-éditeurs, co-producteurs, auteurs, archives, musiques…). On arrive donc à dégager un peu de marge seulement après une grande quantité vendues ou pré-vendue et parfois une aide du CNC pour certaines éditions (En 2014, pour la première fois, nous avons obtenu une aide au programme du CNC). La marge qu’on arrive à sortir sur certains DVD sert à payer une partie des boulots non payés au moment de la production (en priorité nos collaborateurs externes) puis, en cas de succès, elle est investie dans de nouveaux projets d’édition de Ddv, et en cas de gros succès, le principe de la coopérative est qu’on ne dégage pas de dividendes pour des actionnaires ! Tout l’argent va donc dans la fabrication, l’édition et la diffusion.

Voilà, vous savez tout.

Retour aux questions

Pourquoi faut-il attendre un Dvd après une sortie au cinéma ?

Quand un film sort officiellement au cinéma, il entre dans un circuit dit "commercial" très règlementé par le Centre National du Cinéma (CNC).

Un film fait l’objet d’une demande de VISA (qui est toujours accordé maintenant, mais qui peut définir l’âge de recommandation par exemple). Parfois, ce film va percevoir des aides sélectives à la distribution et, s’il a reçu son agrément du CNC (en prouvant notamment que les techniciens ont été payés), il bénéficiera de fonds de soutiens indexés sur les entrées (que le producteur et le distributeur peuvent dépenser sur un prochain film). Parfois, lors de sa sortie en DVD, l’éditeur perçoit aussi une aide du CNC.

Tout ce système de soutien du cinéma, bien que plein de défauts et d’inégalités, est exceptionnel dans le monde. Il a aussi ses contreparties. Notamment, ce qu’on appelle "la chronologie des médias". C’est-à-dire le respect de délais règlementaires entre la sortie officielle en salles, puis la sortie en Dvd, 4 mois plus tard et 36 mois pour la VàD sur Internet (bientôt 22 visiblement, selon cet article)
Ces mesures sont destinées à soutenir les salles de cinéma et les "protéger" de la concurrence du Dvd et de la VàD... Cependant, les choses bougent avec la mise à disposition de films en "pirate". Il est fort probable qu’il y ait de gros bouleversements dans l’économie du secteur dans les prochaines années...

Retour aux questions

Les films en VOD, comment ça marche ?

VOD... C’est quoi ?

Video On Demand. Vidéo A la Demande, en français.
Cela signifie que vous pouvez désormais regarder des films sur le site lesmutins.org, pour bien moins cher qu’un Dvd, tout en participant à une démarche coopérative et en encourageant la production indépendante.

Mode d’emploi en vidéo

Vous pouvez retrouver le mode d’emploi en vidéo ICI. Merci à Aurélie !

UN PROGRAMME EDITORIAL : Des idées, du rire, des larmes !

Au-delà de nos films déjà édités en Dvd, petit à petit, vous allez voir aussi apparaitre des films produits par d’autres structures avec qui nous faisons alliance pour vous montrer plus de choses encore, mais aussi des vidéos complémentaires (en accès libre pour tous à partir des fiches dans la rubrique LES FILMS)...

Ces films, nous les choisissons pour leurs points de vues affirmés, leur originalité, leur capacité à agiter les idées, à nous faire rire, pleurer… ou tout simplement parce qu’on trouve ça bien et qu’on a envie de vous les faire partager.

Vous allez retrouver des films de C-P Productions (pour la première fois en VOD), La Vaka, 360° et même plus, les Films des Deux Rives, les Films de l’an II, DHR, La mare aux canards, les Films d’ici, les éditions Delga... D’autres nous rejoindront dans les mois à venir pour vous proposer le meilleur de la production indépendante.

On continue bien sûr les travaux en commun avec Là-bas si j’y suis, les éditions Agone (éditeur de Noam Chomsky, Howard Zinn... et beaucoup d’autres auteurs que l’on retrouve dans nos films).

On vous proposera des cycles autour de cinéastes et des cycles thématiques qui s’enrichiront en avançant.

LA VOD, EN PRATIQUE

- A la séance

Des séances en ligne ("streaming") vont être accessibles selon une participation calculée en fonction de la durée des films.

Vous pouvez louer une vidéo avec les méthodes de paiement classiques disponibles sur notre boutique (CB, Paypal, Virement) ou par carte prépayée (tarif réduit).

Toutes les séances sont accessibles à volonté pendant 7 jours à partir du moment où vous avez payé ou en ayant simplement débité votre carte prépayée sur votre compte.

Tous les compléments sont en accès libre et il peut arriver aussi que des séances soient totalement en accès libre, selon les volontés des producteurs et des auteurs.

- En téléchargement

Dans les jours qui viennent, certains films seront disponibles aussi en téléchargement (dans un premier temps les éditions des mutins de Pangée) et d’autres le seront peu à peu, selon les accords avec nos partenaires producteurs. Ces films en téléchargement vous permettent de visionner et conserver un fichier en très bonne qualité.

Tarifs

Séances en ligne (streaming) : entre 3 et 4 euros la séance, accessible à volonté pendant 7 jours.

Vous pouvez aussi acheter une carte prépayée qui vous donne un crédit de 5, 10 ou 20 films.

(ça fonctionne très simplement comme une carte que vous rechargez et qui débite une unité à chaque location, quelque soit le tarif initial du film… vous pouvez l’utiliser à vie, tant que vous avez des crédits bien sûr...)

En vous encartant, vous soutenez et en plus vous y gagnez !

Carte prépayées rechargeables :
- 5 films pour 15 €
- 10 films pour 25 €
- 20 films pour 40 €

Téléchargement (très prochainement) : Entre 6 € et 12 € pour un fichier en haute définition

Prix libre : Certains films sont déjà en prix libre (à partir de zéro € si vous ne souhaitez pas contribuer). Vous pouvez les retrouver ICI et LA.

Testez votre connexion

Avant tout, vous pouvez tester votre équipement pour voir s’il vous permet de visionner les films en ligne sans problème :

- TEST

C’est compatible avec Mac OSX, Windows et Linux.

Attention, si le fichier saccade, il s’agit peut-être d’un manque de débit sur votre ligne.
C’est pourquoi il existe plusieurs options de visionnage qui permettent de voir le film avec moins de débit (et donc en moins bonne qualité).
En dernier recours… il reste la possibilité de commander un dvd !
Nous envisageons aussi la gravure à la demande pour plus tard…
Si vous avez des difficultés, n’hésitez pas à nous contacter, il y a des humains derrière la machine.

Comment voir un film ?

Sur le site lesmutins.org , soit vous suivez les actualités et les cycles proposés en Une. Soit vous allez sur LES FILMS ou sur LES cycles VOD dans ACTUALITÉS et à partir de chaque visuel de film vous pourrez, au cas par cas :

-  Acheter le DVD
-  louer en VOD
-  Télécharger le fichier

Si l’option désirée est grisée, c’est qu’elle n’est pas disponible pour l’instant et il est possible que l’option soit disponible par la suite selon la disponibilité des films et la volonté des producteurs.

Créer votre compte personnel

Dans tous les cas, pour voir les films, il faut créer un compte avec un pseudo et un mot de passe personnalisé ou simplement vous connecter à votre compte si vous avez déjà commandé sur notre site.

La connexion au compte se fait depuis la boutique, colonne de droite.

Ce compte, vous pouvez le rechargez régulièrement pour avoir du crédit d’avance à tarif très réduit, à travers des cartes VOD (cartes prépayées)

Ce compte est bien sûr entièrement privé et protégé et nous nous engageons à ne pas vous balancer à la NSA (même sous la torture) ni vous vendre comme un vulgaire fichier « big data », comme le font les multinationales très connues qui vendent des téléphones portables, des ordinateurs, des sites de vente en ligne de livres, de dvds, de VOD, des moteurs de recherches, des boites mails et autres outils intrusifs…

UNE DEMARCHE DE DIFFUSION COOPERATIVE

Où va l’argent ? Voilà une bonne question…
Quand vous participez à notre démarche en louant ou achetant un fichier, les recettes hors taxes sont réparties équitablement entre le producteur (qui est souvent aussi l’auteur-réalisateur dans le cas de l’autoproduction), et la coopérative des mutins de Pangée qui en assure la diffusion et la mise en valeur.
Cette économie participative est une alternative aux grands groupes et peut être un contre feux à la fin programmée de la production indépendante, de plus en plus isolée et marginalisée.

Le site va évoluer peu à peu, en fonction de vous. Plus vous serez nombreux, plus les films seront vus, et plus ce réseau sera en mesure de continuer à vous proposer des films étonnants avec de plus en plus de compléments en accès totalement libre.
Après la période de lancement, nous allons tester des formules en prix libre. Le résultat de ces expériences déterminera l’élargissement de ces formules au plus grand nombre de films et de vidéos. Des nouvelles expériences seront tentées au fur et à mesure, car il s’agit aussi d’une réflexion collective, d’un laboratoire de diffusion au service de nouveaux contenus.

Nous réfléchissons avec vous et avec les producteurs à la possibilité de permettre le partage des films (par exemple, inviter un ami à regarder gratuitement le film que vous avez loué, depuis un autre ordinateur).
Tout ceci, dépendra bien sûr l’économie que nous arriverons à maintenir pour que les producteurs indépendants continuent à faire ces films librement.

Cependant, jamais nous ne devons perdre de vue l’idée que la meilleure façon de partager ces films reste de se regrouper pour les regarder ensemble et en débattre. La première vie de la plupart de ces films, leur raison d’être mais aussi leur condition d’existence économique est la projection en salles. Nous espérons que cette plateforme sera aussi un outil qui donnera envie de les programmer en séances publiques. Vive le cinéma !

Merci

Merci à tous les producteurs/trices et réalisateurs/trices qui nous ont fait confiance pour démarrer cette nouvelle aventure.
Un remerciement particulier à notre web développeur modeste et génial, Bruno Bartkowiak du Studio Américain, qui mériterait presque d’avoir le droit de quitter son clavier quelques heures pour prendre l’air…

Faut pas Mollir !

Chaleureusement.
Les mutins de Pangée, Février 2014.

Retour aux questions