Menu

René Vautier Anticolonialiste (17 films + 1 livre)

« Je filme ce que je vois, ce que je sais, ce qui est vrai » René Vautier

Le coffret 4 DVD-LIVRE

André Malraux disait de René Vautier : « Il est un Français qui a vu juste avant les autres ». À ce titre, son œuvre sera constamment attaquée par la censure. Mais il lui rendra bien car, toute sa vie, René Vautier incarna radicalement la question de l’engagement du cinéaste et réalisa un véritable cinéma de contre-pouvoir sans jamais courber l’échine.

Révolté par ce qu’il avait vu en Afrique, René Vautier fut le premier cinéaste français anticolonialiste avec Afrique 50. Sa route de « petit breton à la caméra rouge » croisa naturellement celle des indépendantistes algériens dans le maquis jusqu’à participer à la fondation du cinéma algérien avec la jeune génération de cinéastes.

Ce coffret rassemble 17 films dont l’un des plus puissants réalisés sur la guerre d’Algérie, Avoir 20 ans dans les Aurès, dans une version restaurée ainsi que de nombreux compléments pour (re)découvrir l’œuvre d’une extraordinaire diversité (fictions et documentaires) d’un cinéaste essentiel, témoin crucial d’une époque libératrice et pleine d’espoir, celle des décolonisations, filmée du côté des peuples en marche.

Le livre de 190 pages qui l’accompagne raconte cette aventure cinématographique exceptionnelle.

Ce coffret réunissant les films du cinéaste René Vautier sur la guerre d’Algérie et les luttes anticoloniales, reprend une partie des films déjà édités précédemment par les Mutins de Pangée en 2014.

Les films

DVD n°1

- Entretien avec René Vautier (9 min, 2012)
- Afrique 50 - avec introduction et épilogue présenté par René Vautier pour la TV algérienne (25 min, 1950)
- Les anneaux d’or (18 min, 1956)
- Algérie en flammes (22 min, 1958)
- J’ai huit ans (10 min, 1961)
- Peuple en marche (50 min, 1963)
- Le Glas - avec introduction et épilogue présenté par René Vautier pour la TV algérienne (7 min, 1969)
- René Vautier, l’indomptable (24 min, 1996)

DVD n°2

- Les ajoncs (13 min, 1970)
- Les trois cousins (21 min, 1970)
- La caravelle (4 min, 1970)
- Techniquement si simple (11 mn, 1971)
- Avoir 20 ans dans les Aurès (1h38, 1972)
- BA originale d’Avoir 20 ans dans les Aurès (1 min, 1972)
- Le remords (12 min, 1975)

DVD n°3

- Déjà le sang de mai ensemençait novembre (1h, 1985)
- Entretien avec Pierre Clément (18 min, 1998)
- Guerre aux images en Algérie (1h13, 1985)
- Remise du collier de l’Hermine à René Vautier (6 min, 2000)

DVD n°4

- Frontline (1h15, 1976)
- Alger, révolution africaine (Années 60), un entretien avec l’historien Jacques Choukroun (12 min, 2014)
- À propos de... l’autre détail (51 mn, 1988)
- La loi du silence (23 min, 2003)

Le livre - 190 pages

Avec des textes de René Vautier, Marie Chominot, Olivier Bitoun, Nicole Brenez, Sébastien Layerle, Yvan Audouard, Rosa Moussaoui et Moïra Chappedelaine-Vautier.

René Vautier – L’Algérie au cœur (Marie Chominot)
Afrique 50
L’histoire du premier film anticolonialiste français (René Vautier)
Le petit Breton à la caméra rouge
La guerre d’Algérie en images
Le Blackout (Olivier Bitoun)
Entretien avec René Vautier
Une nation, l’Algérie
L’histoire d’un film disparu (René Vautier)
Algérie en flammes
Caméra entre deux feux (René Vautier)
Peuple en marche
Le Centre audiovisuel d’Alger (René Vautier)
Premières images de l’Algérie indépendante : Un peuple en marche (Sébastien Layerle)
Les trois cousins et les ajoncs
Documentaire et fiction (René Vautier)
Avoir 20 ans dans les Aurès
L’histoire de Noël Favrelière (René Vautier)
Produire Avoir 20 ans dans les Aurès (René Vautier)
Lettre à Morvan Lebesque (Yvan Audouard)
Gros plan sur Avoir 20 ans dans les Aurès (Nicole Brenez)
Souvenirs d’une grève de la faim contre la censure (René Vautier)
La Nouvelle vague : et la guerre d’Algérie, bordel ! (René Vautier)
À propos de... l’autre détail
L’homme aux mains sanglantes (René Vautier)
Amnistie... Amnésie (Moïra Chappedelaine-Vautier)
Fiches techniques des films
Filmographie

René Vautier

Nous avions déjà édité des films de René Vautier avant son décès en janvier 2015, un travail de mémoire nécessaire sur celui qui fut à la fois l’un des plus héroïques cinéastes français… et aussi le plus censuré ! Croix de guerre pour ses faits de résistance à 16 ans dans le maquis pendant la Seconde Guerre mondiale, il est aussi celui qui a vu, avant d’autres, que la décolonisation était le sens de l’Histoire (dès 1949 avec Afrique 50, souvent considéré comme le premier film anticolonial français). Il fut parmi les premiers cinéastes à raconter librement dans une fiction le sort des soldats appelés en Algérie, quelques années après la guerre (Avoir 20 ans dans les Aurès). Il a été aussi des premiers à dénoncer les premières délocalisations d’usines en France dans les années 1970 (Quand tu disais Valéry), à soutenir les revendications féministes dans les luttes syndicales (Quand les femmes ont pris la colère), films coréalisés avec des femmes cinéastes. Il fût aussi l’un des rares à raconter par la fiction dès la fin des années 1960 le racisme contre les travailleurs immigrés (Les trois cousins, Les ajoncs, Le remords…), à dénoncer la pollution industrielle des côtes bretonnes (Marée noire et colère rouge).
Il est remarquable que, sur tous ces sujets, l’avenir lui ait donné souvent raison dans ce qui fut longtemps caricaturé comme du cinéma « militant », là où il fallait plutôt voir une certaine lucidité des enjeux politiques. Pour toutes ces raisons mais aussi parce que René Vautier est un cinéaste à l’écriture originale, avec un ton et une esthétique unique, nous contribuons avec sa famille et ses amis depuis des années à redonner à René Vautier la place qu’il mérite dans l’histoire du cinéma français.

Extrait de la filmographie de René Vautier

Afrique 50 (1950), Un homme est mort (1950), Une nation l’Algérie (1954), L’Algérie en flammes (1958), Peuple en marche (1963), Les ajoncs (1969), Mourir pour des images (1971), Avoir 20 ans dans les Aurès (1972), La folle de Toujane (1974), Quand tu disais Valéry (1975), Quand les femmes ont pris la colère (1977), Déjà le sang de Mai ensemençait Novembre (1985), À propos de... l’autre détail (1988), Mission Pacifique (1988), Et le mot frère et le mot camarade (1995), Histoires d’images, images d’Histoire (2014)...

En VOD sur Cinémutins

Certains films de René Vautier sont aussi disponibles en VOD et téléchargement sur notre plateforme VOD Cinemutins.

Revue de presse, chroniques et entretiens

- La controverse cinématographique Invitée : MOÏRA CHAPPEDELAINE-VAUTIER - Modérateur : Hugo Dervisoglou, filmée par Alain Chêne pour pourlecinema.com à la Librairie du Cinéma du Panthéon (juin 2022)
- Revus & Corrigés, "René Vautier, caméra insoumise", Alexis Hyaumet, juin 2022
- L’humanité Magazine, n°23438, 12 mai 2022, Marie-José Sirach
- Glandeur nature

Infos libraires

Date de parution : 15 mars 2022
Distribution-Diffusion : Les Belles lettres et Arcadès
Code EAN : 3770001117713
Une version sans livret est disponible pour les médiathèques
Code EAN : 770001117720


Acheter Louer DVD Fichier VOD
Une édition des Mutins Infos projection publique

À propos

17 films de René Vautier
dont "Avoir 20 dans les Aurès" en version restaurée
4 DVD - 11 heures + 1 livre de 190 pages
Edition dvd : Les Mutins de Pangée & Ciao Film
Mars 2022