Menu

Profiter contre l’Humanité

La course au profit, c’est naturel. Il n’y a pas d’alternative.
Plus libre est le marché, mieux se porte le monde.
Plus les riches s’enrichissent, plus les pauvres bénéficient du ruissellement.
La compétition du marché garantit le progrès de l’humanité.
La crise, c’est comme la météo, on y peut rien...
(à compléter par vous-même !)

Toutes ces doctrines communément admises par nos gouvernants et répétées en boucle se volatilisent quand on regarde de près comment agissent les capitalistes qui en sont les promoteurs (quels que soit le nom derrière lequel ils se cachent). Il y a suffisamment d’images qui documentent comment ils font quand il s’agit de choisir entre l’humanité et le profit, entre la vie et plus de fric, entre la vie de ceux qui leur fournissent la force de travail et les exigences des actionnaires qui réclament toujours plus de profit, quand l’environnement est saturé de leur exploitation sans limite et qu’ils trichent pour continuer à ruiner tout ce qu’ils peuvent pour toujours plus de gain. Mais, parfois des résistances s’organisent, sur la terre brulée pousse des graines qu’ils avaient enterré.

Les films du cycle