Menu

NOTRE ORDONNANCE EN VOD #6

 
Salut à toutes et tous,
 
On a décidé de se ressaisir : vous en avez probablement assez, comme nous, de vous énerver pour un rien, c’est pas bon pour la santé. Il faut être positif.
Il y a de l’imagination au plus haut sommet de la planète et il faut s’en inspirer.
Donald Trump a peut-être trouvé une solution miracle contre le Covid-19 avec une « injection » de désinfectant dans les poumons ou des séances d’U.V. ; Jair Bolsonaro et son gourou ont réglé le problème puisqu’il n’y en a pas ; Boris Johnson va bien merci (il nous a rendu le peigne qu’on lui avait prêté) ; l’Union Européenne a même présenté ses excuses à l’Italie pour l’avoir laissé tomber comme une vieille chaussette et essaye de retrouver ses chaussettes perdues dans la machine à relance qui est en panne… Et chez nous ? On a les meilleurs start-uper du monde !
 
 

Olivier Véran
Ce vendredi matin sur France Inter, le très aimé Olivier Véran l’a joué modeste à propos des masques : « Ouais, d’accord, on prend un peu plus de temps que les autres pays pour les fabriquer et les produire… » mais il précise : « on a fait un choix rigoureux, mais ça ne vous étonnera pas - sinon on ne serait pas la France - que d’avoir des masques très filtrants. »

 
C’est pas comme ces petits pays sous développés d’Asie, ou comme le Maroc qui produit tellement trop de masques qu’on va leur en acheter pour les soutenir ou encore la Pologne qui a poussé la vulgarité à poser des distributeurs automatiques de masques dans la rue… Non, en France, nos dirigeants sont tellement rigoureux et modestes qu’ils ont préféré laisser les soignants développer leur propre créativité en fabriquant eux-mêmes leurs masques, remplacer les blouses par des sacs poubelles, fabriquer leur propre gel hydroalcoolique, remplacer les tests par la technique du doigt mouillé, reporter les opérations non urgentes pour palier à la pénurie de curare, envoyer promener des malades en TGV aux quatre coins de France pour compenser le manque de lits sur place, de personnel soignant et de respirateurs… Mais heureusement, la brillante secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances Agnès Pannier-Runacher a commandé 10 000 respirateurs en urgence…
 

Agnès Pannier-Runacher

 
Agnès Pannier-Runacher expliquant les gestes barrières à l’Assemblée Nationale
 

 
Malheureusement, des gens font toujours du mauvais esprit, comme la cellule investigation de Radio France qui a révélé que c’était pas les bons modèles pour les services de réanimation... Mais c’est pas grave Agnès, c’est l’intention qui compte ! Et puis on n’a pas oublié que le 10 mars, tu avais été super encourageante et tu nous avais donné un bon conseil à la télé : « C’est plutôt le moment de faire des bonnes affaires en Bourse aujourd’hui ». Tu as raison Agnès, il faut savoir regarder vers le haut et prendre exemple sur les premiers de cordées, saisir les opportunités qui se présentent à nous, aveugles que nous sommes, prenons exemple sur Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, l’homme le plus riche du monde, dont la fortune personnelle est passée de 105 milliards de dollars à 140 milliards en un mois, soit +33%. PO-Si-TIF on vous a dit ! 
Alors, elle n’est pas belle la (corona) vie (rus) ?
 

 
ORDONNANCE CINEMATOGRAPHIQUE #6
 

Masque
Il y a quand même de vraies bonnes nouvelles, les soignants soignent et ont fait face au pic d’hospitalisations et leur engagement dépasse tous les éléments de langage des communicants… Dans l’agriculture, la livraison, la distribution alimentaire, l’entretien, les services publics... Partout, celles et ceux qui n’étaient « rien » (ou pas grand-chose) aux yeux de ceux qui se prennent pour les premiers de cordées, ont tenu bon et tiennent encore par la force de leur engagement collectif quotidien, l’entraide par gros temps. 
Tous ces "invisibles" sont plus que jamais visibles. 
 

 
Voici quelques films qui leur rend hommage ainsi que des films pour entretenir votre mental et sortir de ce confinement avec énergie et la certitude que, comme souvent, il va falloir continuer à apprendre à se débrouiller collectivement...
 

En guerre
Remarquer les invisibles dans les supermarchés en temps de "guerre"
 
Malgré de lourds sacrifices financiers de la part des salariés et un bénéfice record de leur entreprise, la direction de l’usine Perrin Industrie décide néanmoins la fermeture totale du site. 
Un film de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon. 
 
VOIR

Sans mettre de gants
Remarquer les invisibles qui font le ménage
 
Elle a 65 ans, Jacqueline.
Elle est « technicienne de surface ».
Ce qui veut dire ouvrière nettoyeuse.
Mais ouvrière, ouvrier, ça ne se dit plus.
Et surtout, ça ne se montre plus.
Un film de Yannick Bovy, en accès libre. 
 
VOIR

Enseignez à vivre
Apprendre à vivre 
 
Comment faire en sorte que pédagogie rime avec plaisir de transmettre ? Comment des jeunes exclus du système éducatif, des "décrocheurs", peuvent-ils devenir des êtres créatifs, désireux d’apprendre ? Comment un lycée ou un collège peut-il constituer un lieu où liberté se conjugue avec responsabilité, où l’acquisition de savoirs va de pair avec l’apprentissage de la vie en société ? Le philosophe Edgar Morin et le réalisateur Abraham Ségal trouvent des réponses concrètes en découvrant des expériences vivifiantes, en allant au contact des élèves et des équipes éducatives.
 
VOIR

Félicité
Imaginer un pays sans sécurité sociale
 
Félicité, libre et fière, est chanteuse le soir dans un bar de Kinshasa. Sa vie bascule quand son fils de 14 ans est victime d’un accident de moto. Pour le sauver, elle se lance dans une course effrénée à travers les rues d’une Kinshasa électrique, un monde de musique et de rêves. Ses chemins croisent ceux de Tabu.
Un film de Alain Gomis.
 
VOIR

Le temps des forêts
Préserver quelques arbres pour le monde d’après
 
Du Limousin aux Landes, du Morvan aux Vosges, Le Temps des forêts de François-Xavier Drouet propose un voyage au cœur de la sylviculture industrielle et de ses alternatives. Forêt vivante ou désert boisé, les choix d’aujourd’hui dessinent le paysage de demain.
 
VOIR

Les jours heureux
Revenir au programme du Conseil National de la Résistance
 
Dans sa dernière allocution à la nation, le président Macron a promis de prochains "jours heureux", expression directement piquée dans le programme du Conseil National de la Résistance après la Seconde Guerre mondiale... démantelé méthodiquement depuis par les gouvernements Sarkozy, Hollande et Macron, qui l’a accéléré avec son rouleau compresseur en marche... En attendant que le président se « ré-invente », revenons en détail sur l’histoire du CNR, grâce aux témoignages d’anciens résistants dans ce documentaire de Gilles Perret qui a réalisé ensuite La Sociale
 
VOIR

Petits contes sous la neige
Espérer qu’il y aura de la neige à Noël  ?
 
D’une montagne enneigée à une mer étoilée, d’une ville tranquille à un océan agité, les héros de ces sept courts métrages transportent les plus petits dans leurs aventures joyeuses et poétiques. L’entraide et la créativité sont au rendez-vous dans ce programme empreint d’une magie hivernale.
 
VOIR

 
Nouvelle livraison de films d’animations par Folimage, à découvrir peu à peu ici :
 

Guichet cinéma
Aller au cinema quand même
 
On vous le dit souvent, IL FAUT VOIR DES FILMS AU CINEMA ! Bon… évidemment, avec le confinement c’est compliqué… plus de 25 films par semaine restent bloqués depuis mi-mars… Catastrophe pour le cinéma. Mais en attendant et parce que le CNC a autorisé de rompre provisoirement la nécessaire « chronologie des médias » vous avez peut-être remarqué des films très récents, déjà en VOD, en voici trois.
 
 
VOIR CYCLE

Histoire d'un regard, les siffleurs, un divan à Tunis

Découvrez nos cartes VOD 20, 10, 5 films

 
RECEVOIR, OFFRIR, SOUTENIR
 

 
 Notre coopérative reverse équitablement les droits aux partenaires qui fournissent les films. En regardant des films ici, vous soutenez ainsi la production indépendante.
 
Rappel : Si vous n’avez jamais essayé la VOD,
un crédit vous a été offert par Les Mutins de Pangée à la création de votre compte
 
Vous pouvez partager les films que vous aimez en offrant des crédits VOD.
 
Vous trouverez parfois des films en accès libre, lorsque les producteurs
ont décidé de vous les offrir. Il faut que vous ayez conscience que la gratuité n’est pas un modèle économique viable pour le cinéma indépendant.
 

 
 

 
 
FAUT PAS MOLLIR ! 
 
Les Mutins de Pangée 
 

Enregistrer

← NOTRE ORDONNANCE EN VOD #7 NOTRE ORDONNANCE EN VOD #5 →