Menu

Génèse d’un repas

Partant d’un repas composé d’œufs, de thon en boîte, et de bananes, Luc Moullet remonte la chaîne qui a mené ces aliments à son assiette : responsables de supermarché, grossistes, importateurs, fabriquants, ouvriers, etc. sont interviewés pour nous amener à comprendre comment tout cela fonctionne. Un journal intime déconcertant, à la fois burlesque et tragique. De la production à la consommation, l’économie comparée d’une boîte de thon sénégalaise, d’une omelette française, d’une banane équatorienne et de la pellicule cinématographique, constitue la trame de Genèse d’un repas, documentaire à la fois terrifiant et désopilant d’un Luc Moullet décidément aussi visionnaire qu’iconoclaste.

Disponible en VOD et téléchargement

Revue de presse

DVD Classik  : "On retrouve dans ce film, outre l’aspect pamphlétaire, ce goût qu’a Moullet d’aller voir derrière les apparences, de chercher l’absurdité, la folie, là où on ne les voit plus. En partant de quelques simples aliments, il parvient à dévoiler un système destructeur, totalement incohérent en terme d’humanité, de développement et de bien-être. Prendre une chose et l’explorer sous toutes ses coutures, c’est la grande méthode Moullet, une méthode qu’il applique aussi bien aux chiens qu’aux terrils ou aux grands surfaces." L’article complet à lire ici

Libération : " Ça parle de mondialisation, d’exploitation. Vingt ans d’avance. Vingt ans trop tôt. Moullet part à l’aventure, il remonte la filière, cherche où l’oeuf a été pondu, le thon pêché, la banane cueillie. Tiens, le thon n’est pas si breton que ça. Il serait pas africain, des fois. Allez, on part pour l’Afrique, on va voir. Ce n’est pas la genèse du monde, la genèse du monde est un repas plus long à digérer, c’est ce qu’on dirait si on était irrespectueux. Moullet n’est pas irrespectueux. Il regarde de près la banane, l’oeuf, le thon. Il les regarde vivre."

Complément

Toujours plus, de Luc Moullet
Aujourd’hui, les supermarchés se construisent sur l’emplacement des cinémas ou des églises. Évolution normale puisque le consumérisme est la religion du XXe siècle : les supermarchés sont les cathédrales du futur. "Un documentaire accablant sur les conditions de travail et l’aliénation des caissières."
(Stéphane Bouquet, Cahiers du cinéma)

À découvrir

Acheter Louer DVD Fichier VOD à notre comptoir de vente
Découvrez
nos cartes

À propos

Réalisé par Luc Moullet
Image : Richard Copans, Guy Patrick Sainderichin
Son : Patrick Frédérich
Montage : Valeria Sarmiento
Production : Luc Moullet
Année : 1978
Durée : 117 minutes