Menu

Filmer le politique

Filmer la bête politique... Depuis le temps où Raymond Depardon filmait le futur président Giscard en campagne, c’est devenu un genre de cinéma, souvent proche du documentaire animalier. Dans ce monde où la communication est devenu l’élément central, où l’animal politique maitrise les éléments de langages audiovisuels, le filmeur et le filmé ont besoin l’un de l’autre. Apprivoiser, manipuler, se révéler à la longue. La durée et le hors-champ, propres au cinéma, permettent parfois de sortir des cadres fixés par la nécessité de la fabrique de l’opinion mais tout dépend de la place que le spectateur peut ou décide de prendre, de sa compréhension des enjeux, de sa formation à savoir lire ces images, de sa capacité à contourner ses propres biais. Voici une sélection de films sur lesquels vous pouvez exercer votre esprit critique, que vous adhériez a priori (ou pas) aux sujets filmés.

Les films du cycle