Menu

Soirée hommage à René Vautier à Saint-Ouen

Projection et débat animé par Tangui Perron, chargé du patrimoine et de l’action culturelle à Périphérie.
En présence des Mutins de Pangée

Le 9 juin, à 19H00 à la médiathèque Persépolis,
4 avenue Gabriel Péri
Metro L13, arrêt « Mairie de Saint-Ouen »
19H00

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles

Projection de trois courts-métrages de René Vautier suivie d’un débat.

Afrique 50
Le premier film anticolonialiste de l’hexagone tourné en Afrique Occidentale Française. Interdit, puis récemment primé par le Ministère des Affaires Etrangères... Cet efficace pamphlet contre le colonialisme en Afrique noire valut à son auteur treize inculpations et une condamnation à un an de prison en raison d’un décret datant du 11 mars 1934 (signé par l’ex-ministre des colonies françaises Pierre LAVAL).

Les trois cousins
Il s’agit d’une fiction tragique montrant une des faces cachée de l’immigration. Trois cousins algériens émigrent en France, à la recherche d’un travail. Leurs conditions de vie sont déplorables : logés dans un étroit réduit, le poêle à charbon utilisé pour le chauffage finira par provoquer leur asphyxie.
Avec Mohamed Zinet, Farouk Derdour et Hamid Djellouli

Techniquement si simple (1971, 11’)
Un technicien de forage parle de son récent voyage à Hassi Messaoud. Ancien appelé en Algérie, il y effectuait un travail de technicien, il posait des mines. Il a mal vécu ce retour dans le pays et notamment une visite au village de Souk-Ahras, où il avait eu l’occasion de faire ce travail.

← La faucille, le marteau et l’enclume La CGT Corbeil-Essonnes fête ses 110 ans du 26 au 30 mai →