Menu

L’époque

C’est quoi l’époque ? Quels sont vos rêves ?

Du Paris de l’après-Charlie aux élections présidentielles, une traversée nocturne aux côtés de jeunes qui ne dorment pas : leurs rêves, leurs cauchemars, l’ivresse, la douceur, l’ennui, les larmes, la teuf, le taf, les terrasses, les vitrines, les pavés, les parents, le désir, l’avenir, l’amnésie, 2015, 2016, 2017 : l’époque.

PRÉ-COMMANDE DVD

Le DVD est disponible en précommande au tarif préférentiel de 15 € frais de port offerts (livraison octobre 2020).

VOIR LE FILM EN VOD

Vous pouvez voir le film dès maintenant en VOD sur Cinémutins.

Contenu du DVD

  • L’ÉPOQUE, Matthieu Bareyre, 90 min
  • NOCTURNES, Matthieu Bareyre, 48min
    Nocturnes de l’hippodrome de Vincennes. Une plongée dans un lieu déserté qui contient certains soirs moins d’hommes que d’écrans. Scrutant les images, Kader, turfiste, accompagné de sa petite amie, vit furieusement la succession cyclique des courses. Jusqu’à ce que cette mécanique addictive bascule dans l’envers de l’obsession, dans ces zones invisibles où cameramen, speakers et journalistes travaillent et mettent en scène cette
    bizarrerie déshumanisée d’un spectacle sans spectateurs.
  • SCÈNES INÉDITES du film
  • LIVRET : Entretien avec Matthieu Bareyre

Festivals

- Prix du meilleur premier film décerné par le Syndicat de la critique de cinéma.
- Festival de Locarno : Mention spéciale du jury de la compétition « Cinéastes du présent »

Revue de presse

Le Monde  : En plus d’être un documentaire sur la jeunesse, tourné entre novembre 2015 et juin 2017, à Paris et en banlieue, L’Époque a une image libre et une palette aux couleurs du temps. Le rouge fumigène et le bleu gyrophare éclairent la nuit et se mêlent aux projecteurs tricolores de la place de la République.

L’Humanité : Le cinéaste ne dissimule pas les manques, et ne maquille pas les contradictions. Il nous plonge dans cette « eau-de-vie » qui brûle et enivre tout jusqu’à nos veines.

Positif : Un premier film formidable de liberté, de fougue et d’acuité.

France Inter : Le réalisateur Matthieu Bareyre invité de l’émission On aura tout vu à réécouter ici

Politis : Le documentaire de Bareyre (...) devient tout à fait unique quand arrive sur l’écran celle qui ouvre et clôt le film : Rose. Rose est une jeune femme noire et révoltée qui convoque sur la place de la République, où elle est filmée, la vie, la mort, les migrants, les SDF, les pays d’Afrique et François Hollande, la lutte contre l’injustice et le racisme, dans un flot de paroles où se mêlent son rire souvent, ses larmes parfois. Rose captive, aspire la caméra. Le spectateur, en l’occurrence, ne cesse de la regarder dans les yeux. D’évidence, Matthieu Bareyre sait qu’il tient avec elle un grand personnage de cinéma et il lui donne une place de choix.

Aux origines du film

« J’ai eu l’idée du film pendant les événements de Charlie Hebdo, et je voulais tourner le plus rapidement possible, saisir ce qui se passait « maintenant ». Le titre est la première chose que j’ai eu en tête. Et même la seule, pendant un temps. Ma question, c’était de me demander le temps que Charlie allait ouvrir. Évidemment, je ne pensais pas du tout que le film refermerait cette ère. Le film s’arrête en 2017 parce que cela me semblait cohérent de me situer dans ce cadre : Charlie - les élections présidentielles. Ensuite, il s’agissait de dégager les sentiments qui m’intéressent, me semblent saillants, dans ce cadre temporel-là. Je voulais faire un film sur le présent. Filmer ce qui n’a pas encore été regardé et qui pourtant est sous nos yeux. »

LE JOLI MAI DE CHRIS MARKER : Je me suis clairement inspiré de Joli Mai de Chris Marker et Pierre Lhomme. Dans la note d’intention, on peut lire : "c’est un film à ricochets. Les auteurs ne seront que des lanceurs de questions, sur l’eau de Paris : on verra comment les cailloux retomberont, et s’ils vont loin". J’ai eu la même démarche avec l’Époque. Faut faire table rase de tout ce qu’on sait, partir à la rencontre des gens sans aucune idée reçue, leur laisser le temps de nous faire confiance et les suivre. Ça m’a pris trois ans et je n’ai pas beaucoup dormi ! Matthieu Bareyre

Infos librairies et presse

Sortie en librairies : 6 novembre 2020
Diffusion : Les Belles Lettres
EAN : 3770001117614
Pour obtenir les visuels et photographies HD, merci de nous écrire.

Acheter Louer DVD Fichier VOD
Une édition des Mutins Infos projection publique

À propos

Réalisation : Matthieu Bareyre
Scénaristes : Matthieu Bareyre, Sophia Collet
Directeur de la photo : Matthieu Bareyre
Ingénieur du son : Tibaut Dufait
Montage : Matthieu Bareyre, Isabelle Proust, Matthieu Vassiliev
Etalonnage : Amine Berrada
Montage son : Stéphane Rives
Mixage : Jules Wysocki
Producteur délégué : Valéry du Peloux
Coproducteurs : Cécile Lestrade, Frédéric Ouziel
Attachée de presse (film) : Karine Durance
Date : 2019
Durée : 1h30
Edition DVD-VOD : Les Mutins de Pangée