Menu

Islam pour mémoire

D’Ispahan à Sidi Bouzid, en passant par Jérusalem, Cordoue, Dubaï… le film invite à un voyage en Islam. Islam avec un I majuscule, comme celui qu’Abdelwahab Meddeb a eu à cœur de faire connaître. La réalisatrice prolonge la voie tracée par le poète et intellectuel franco-tunisien aujourd’hui disparu pour qui « une des façons de lutter contre l’intégrisme est de reconnaître à l’Islam sa complexité et ses apports à l’universalité ».

Une navigation entre passé et présent, histoire et politique, musique et poésie.

Disponible en VOD et téléchargement

Revue de presse

L’Humanité : "Abdelwahab Medded s’est éteint en novembre 2014. Bénédicte Pagnot a composé ses accords au montage. Il n’y a pas de dernier mot. Des nuages que survole une aile d’argent. Un chant."

Le Nouvel Observateur : "Bénédicte Pagnot livre ici, amoureusement, sa vision d’une religion pacifiée. Mais est-il encore temps de renverser la perception d’une large partie du public ? C’est toute la question."

Télérama : "Les intentions sont louables et le propos fait preuve d’un discernement certain."

ABDELWAHAB MEDDEB

JPEG - 1.8 Mo

Abdelwahab Meddeb est né à Tunis en 1946. Il quitte sa Tunisie natale pour continuer ses études littéraires en France. Mais ce n’est pas la France qu’il l’intéresse, c’est Paris. A la question de sa nationalité, Meddeb répond : « Paris ! » ; à celle de sa généalogie, plus sérieusement : « islamique et européenne ». Il se dit « d’origine islamique ».

Né dans une famille très religieuse, fils et petit-fils de cheiks de la grande mosquée de la Zitouna de Tunis, il répète : « L’islam ne m’intéresse pas. Il fait partie de moi, profondément » et rajoute : « J’ai grandi dans une maison qui était une ruche ; et la rumeur de cette ruche était coranique ».

Poète, romancier et essayiste. Il a écrit ou collaboré à l’écriture d’une vingtaine d’ouvrages dont : Phantasia (roman, 1986), La Gazelle et l’enfant (conte théâtral, 1992), Les 99 stations de Yale (poésie, 1995), La maladie de l’islam (essai, 2002), Sur(exposée) Tchétchénie (textes accompagnant des photos de Maryvonne Arnaud, 2005), Pari de civilisation (essai, 2009).

Professeur de littérature comparée à l’université de Paris X Nanterre, à l’université de Genève et à Yale, ses cours s’intitulent : « Du fanatisme et de la tolérance », « Entre Orient et Occident. Goethe lecteur de Hafez », « Pères et fils », « Figures de l’amour divin »… Il y parle notamment du Mahomet de Voltaire, de Ibn Arabî (L’interprète des désirs), de Dante, du Divan occidental-oriental de Goethe ou encore des Mille et une nuits.

Il a animé pendant plus de 10 ans l’émission Cultures d’islam sur France Culture. Il préférait l’hybridation au repli identitaire, la polysémie au schématisme, la polyphonie au dogmatisme, la mondialité à la mondialisation, la modernité à l’hyper-modernisme.

Pour Meddeb, l’islamisme était le cancer rongeant l’islam. Un cancer l’a foudroyé. Le 6 novembre 2014.

Bénédicte Pagnot

Bénédicte Pagnot est née en 1970 à Elbeuf (Haute-Normandie).
En 1994, elle obtient une Maîtrise d’Etudes audiovisuelles de l’ESAV (université Toulouse le Mirail). Puis elle devient assistante de réalisation, régisseuse et chargée de casting sur des tournages en Bretagne où elle a choisi de s’installer après ses études. C’est en 2001 qu’elle réalise son premier court-métrage La petite cérémonie (sélectionné par une vingtaine de festivals et primé par huit) ; suivront deux autres fictions courtes et trois documentaires, en parallèle d’ateliers en milieu scolaire, universitaire et pénitentiaire.

En 2013 sort au cinéma son premier long-métrage de fiction Les lendemains (prix du public du festival Premiers Plans d’Angers et prix d’interprétation féminine pour Pauline Parigot au festival du cinéma d’auteur de Rabat, Maroc).

Le film est disponible en DVD, VOD et téléchargement ici.

Islam pour mémoire est son premier long-métrage documentaire.

CARTES VOD

Vous pouvez utiliser notre service de location de VOD (Video on demand, vidéo à la demande) en payant avec votre CB ou avec une carte prépayée. Ces cartes vous donnent des crédits qui vous permettent de louer des films ultérieurement quand vous voulez et SANS LIMITE DANS LE TEMPS (vous vous en servez comme une carte de crédit, un "porte-monnaie"). En vous encartant, vous soutenez et en plus vous y gagnez ! (en temps et en argent)

Acheter Louer DVD Fichier VOD à notre comptoir de vente
Voir le site dédié au film

À propos

Image : Bénédicte Pagnot & Florian Bouchet
Son : Bénédicte Pagnot & Graciela Barrault
Musique : Khaled Aljaramani & Serge Teyssot-Gay / Interzone
Montage image : Bénédicte Pagnot & Denis Le Paven
Mixage : Christophe Vingtrinier
Conformation et étalonnage : Denis Le Paven
Montage son : Raphaël Girardot
Production : .Mille et Une. Films – Gilles Padovani