Menu

FEDERICA MONTSENY, L’INDOMPTABLE

Dirigeante anarchiste, Federica Montseny est élue ministre de la Seconde République espagnole en 1936. Pendant son mandat, elle tente d’instaurer un système de santé pour tous, ose des projets de lois sur la contraception, le contrôle des naissances, les droits des mères célibataires, des prostituées… Elle impose le droit à l’avortement 40 ans avant Simone Veil en France.

Après la Guerre d’Espagne, elle prend le chemin de l’exil vers Toulouse où elle poursuivra sans relâche son combat en faveur des idées libertaires, des « mujeres libres » et de l’éducation.

Vingt ans après sa disparition, sa pensée et son audace demeurent des références pour de nombreuses générations… jusqu’à Ada Colau, l’actuelle mairesse de Barcelone.

Disponible en VOD (depuis la France métropolitaine uniquement et en téléchargement

Revue de presse

Télérama : "Entremêlant séquences contemporaines à Toulouse, témoignages de proches, analyses d’historiennes et archives, le film fait émerger cette figure emblématique du Frente Popular, injustement tombée dans l’oubli."

Mediapart : "Anarchiste et écrivain, pédagogue d’avant-garde et oratrice fantastique, ministre de la République Espagnole en 1937, auteure de la première loi européenne en faveur de l’avortement, Federica Montseny a subi les revers de la guerre civile, s’est noyée dans la masse des exilés qui sont arrivés en France en 1939. Ce documentaire de Jean-Michel Rodrigo raconte son extraordinaire vie de femme libre."

L’Humanité : "Oubliée de l’histoire, Federica Montseny (1905-1994) est pourtant à l’origine de la première loi autorisant l’avortement, dans l’Espagne républicaine de 1936, soit quarante ans avant la loi Veil en France. Cela méritait bien un documentaire. Et celui de Jean-Michel Rodrigo est un bel hommage en même temps qu’une plongée passionnante dans un passé qui continue d’éclairer aujourd’hui, à sa mesure, les chemins de l’émancipation humaine."

Jean-Michel Rodrigo

Jean-Michel Rodrigo est né à Paris en 1956. Il étudie l’histoire à la Sorbonne, avant de partir au Pérou où il exerce les métiers de photographe, journaliste, puis de documentariste. Passionné par les cultures indiennes et métisses, il signe Cocafé (avec l’actuel Président bolivien Evo Morales), les Fils du Maïs au Guatemala, le Business des Fleurs en Equateur ou encore au Pérou : Les Pompiers de la Francia 3, La Vallée sacrée de l’Inca, Villa el salvador, les bâtisseurs du désert, Los Martincitos.
En Afrique, il réalise Les Greniers de l’argent et La guerre des cotons, et n’abandonne jamais l’histoire. Il signe Ici Londres avec Jean Marin, puis Démineurs, un portrait de Raymond Aubrac, le Baladeur avec l’alpiniste Guido Magnone et Les Frondes étudiantes avec les Anciens de l’Unef comme Jacques Sauvageot. Récemment, il a réalisé Les Voix Catalanes pour tenter de comprendre les raisons de la tentation séparatiste.

En lien avec les événements qui bouleversent l’Europe, pour alimenter la réflexion, il a réalisé avec Marina Paugam Exil(s) sur scène, un film documentaire en hommage à une poignée de saltimbanques chiliens qui ont tenu tête à la dictature de Pinochet et ont plus tard choisi de développer leur talent dans la banlieue de Paris avec les enfants, souvent de migrants.

Federica Montseny l’Indomptable s’inscrit dans cette veine qui en appelle à l’histoire pour rappeler l’essentiel : l’indispensable fraternité pour que l’humanité continue d’aller de l’avant !

Le mot du réalisateur

"Les militantes espagnoles de 1936 ont osé un tel bon en avant, qu’elles ont été enterrées vivantes. Y compris par une grande partie du camp républicain. L’exemple de leur audace, de leur courage et de leur liberté ne devait à aucun prix se propager. Personne n’a pensé sur le moment qu’elles avaient pris le pouvoir bien au delà des syndicats et des coopératives, des universités et des conseils des Ministres. Personne n’a vu qu’elles avaient pris le pouvoir à l’intérieur même des images.

Federica Montseny, symbole du feu d’artifice qu’a été la République espagnole (la Deuxième) a donc tristement disparu de nos mémoires, mais que l’on se rassure, à la première immersion dans le passé, elle réapparait avec une fraîcheur et une vitalité incroyable."

Jean-Michel Rodrigo

Festivals

Prix du Meilleur Documentaire WHAFF Waterloo Historical Film Festival (Belgique) / du 19 au 22 octobre 2017

Finaliste PRIMED / Prix International du Documentaire et du Reportage Méditerranéen 20-26 novembre 2016 – Catégorie Mémoire de la Méditerranée

CARTES VOD

Vous pouvez utiliser notre service de location de VOD (Video on demand, vidéo à la demande) en payant avec votre CB ou avec une carte prépayée. Ces cartes vous donnent des crédits qui vous permettent de louer des films ultérieurement quand vous voulez et SANS LIMITE DANS LE TEMPS (vous vous en servez comme une carte de crédit, un "porte-monnaie"). En vous encartant, vous soutenez et en plus vous y gagnez ! (en temps et en argent)

Acheter Louer DVD Fichier VOD à notre comptoir de vente
Voir le site dédié au film

À propos

Auteur Réalisateur : Jean-Michel Rodrigo
Avec la voix de : Carmen Maura
Genre : Documentaire
Durée : 52 minutes
Avec la participation de France Télévisions
Avec le soutien du CNC, de la Région Aquitaine / agence ECLA et de la PROCIREP ANGOA