Menu

Edouard, mon pote de droite. 2. Primaire

Fraichement élu maire du Havre (épisode 1 à revoir ici), Edouard Philippe devient le porte-parole de son « patron » en politique depuis 2004, Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite.

Pour Edouard, encore peu connu du grand public, l’enjeu est de taille : c’est l’opportunité, peut-être, de devenir membre du futur gouvernement…

Pas à Matignon, tout de même, mais dans un beau ministère….

Le film vu par les mutins

Dans le premier épisode, qui avait été diffusé alors qu’Edouard Philippe n’était pas encore premier ministre, l’élu local pouvait paraître encore sympathique et près de ses concitoyens. Plus on avance dans la série et plus Edouard Philippe se montre arrogant, opportuniste, traitre à son origine familiale (petit-fils de docker) et il l’assume complètement, ce qui ne justifie pas pour autant ses positions bien sûr. Ce film va certainement agacer ses opposants et conforter ses partisans. Sans pour autant se positionner comme un pamphlet (qui n’aurait de toute façon pas pu voir le jour, on s’en doute) ni une enquête d’investigation, le réalisateur Laurent Cibien filme ce qu’on a rarement l’occasion d’observer sur un temps long : l’ascension d’un homme politique vers les plus hautes sphères du pouvoir. Bien sûr, il ne montre pas tout, la critique se lit "entre les lignes", dans les questions, les non-dit et le hors-champ, mais l’ensemble de la série - dont on attend le prochain épisode à Matignon pour se faire une idée définitive - constitue un document passionnant pour celles et ceux qui s’intéressent à la pratique de la politique et qui essayent de comprendre le pouvoir.

Du Havre à Matignon...

A la fin de l’épisode 1, Edouard Philippe, visage imberbe et sourire radieux accueillait l’annonce de sa victoire à l’élection municipale au Havre dès le 1er tour, en mars 2014, par un simple : « ça, c’est fait ! ». Moins d’un an plus tard, lorsque ce 2ème épisode débute, la barbe a poussé, et la prochaine chose à faire est encore loin dans le temps : aider Alain Juppé à gagner la Primaire de la droite et du centre prévue en novembre 2016. Fidèle du maire de Bordeaux depuis qu’il a travaillé à ses côtés à la création de l’UMP, Edouard fait partie du premier cercle. Il est l’un des porte-parole du candidat, et profite du temps qu’il passe à Paris (il est député de Seine-Maritime depuis 2012) pour multiplier les déjeuners avec des journalistes, les interventions sur les chaînes d’infos, les interviews.

Il gagne en notoriété, « il passe des caps », comme le dit son meilleur ami, qui est aussi le directeur de la campagne de Juppé, Gilles Boyer. Ensemble, ils ont écrit un roman policier se déroulant dans le monde politique, « Dans l’ombre », dont la publicité disait : « Le Patron allait être élu. Tout avait été préparé. Et puis… »

Mais à l’approche du scrutin, tous les clignotants sont au vert, Juppé est le favori. Edouard peut sérieusement espérer franchir une nouvelle étape de sa carrière et, qui sait, entrer dans un prochain gouvernement…

« Edouard, mon pote de droite, épisode 2 : Primaire » est la suite du portrait d’un homme qui n’est pas encore le Premier Ministre d’Emmanuel Macron…

Episode 1

Vous pouvez revoir l’épisode 1 en Dvd, VOD ou téléchargement ici

Acheter Louer DVD Fichier VOD à notre comptoir de vente
Découvrez
nos cartes

À propos

Un film écrit et réalisé par Laurent Cibien sur une idée originale de Laurent Cibien et Barbara Levendangeur

Produit par Produit par Christian Pfohl (Lardux Films) et Eric Jarno (Pays des Miroirs)
Avec la participation de France Télévisions (France 3, France 3 Normandie)
et Via93
Avec le soutien de la Région Normandie, du CNC, de la Procirep et de l’Angoa

Images : Laurent Cibien, Claude Clorennec et Pascal Carcanade
Montage : Claude Clorennec
Musique : Damien Lefèvre
Mixage : Adam Wolny
87 min
2018