Menu

Deux films poïélitiques de Luc Leclerc du Sablon

CINÉMA POÉTIQUE ET POLITIQUE

Parmi les préoccupations récurrentes des Mutins de Pangée, il y a la représentation d’une France populaire, celle des campagnes, des chemins de fer et des ronds-points, celle qui passe souvent sous les radars des médias, mais qui a pourtant toujours été là sous nos yeux et dans quelques films... Une France qui, un beau jour, s’invite dans l’actualité à la stupeur générale.
Pour explorer en profondeur cette France, il y a Micheline et Au prochain printemps de Luc Leclerc du Sablon, deux films sortis au cinéma mais jamais édités en DVD jusque-là. Tous deux sont des rencontres cinématographiques à travers le voyage : l’un par une errance dans les trains des lignes secondaires de la France des années 90 où l’on fumait encore dans les wagons et l’autre à travers la France pendant la campagne électorale présidentielle de 2007. Il y a du mouvement, il y a du hors champs, de la sensibilité, de la poésie, l’accordéon de Marc Perrone et des rencontres touchantes de sincérité qui nous montrent cette France « invisible » à qui on ne la raconte pas.

← Nothing to hide Vania →