"La deuxième droite" avec J-P Garnier

A l’occasion de la sortie du livre "La deuxième droite" chez les éditions Agone, et du premier anniversaire du retour aux affaires du Parti Solférinien, nous mettons à disposition ici, en libre circulation, une vidéo réalisée dans notre série des entretiens mutins (contre la pensée tiède).

LA DEUXIEME DROITE

Résumé : Le 10 mai 1981, François Mitterrand devient président de la République. Les illusions de la gauche tiennent jusqu’au fameux "tournant de la rigueur" en 1983. Dès 1981, Jean-Pierre Garnier et Louis Janover faisaient partis des sceptiques sur la volonté de changement de cap. En 1986, ils co-écrivent "La deuxième droite" pour répondre à ceux qui s’auto-proclamaient "deuxième gauche", une gauche moderne, entrepreneuriale. Jean-Pierre Garnier est au moins d’accord sur un point avec Manuel Valls : il faut changer le nom du parti socialiste. J-P Garnier propose de le rebaptiser : le Parti de Solférino. Un an après le retour aux affaires du PS, un an après le retour d’un François au château, l’analyse de J-P Garnier sonne comme un claquement de fouet… ça réveille !


Si votre connexion ne vous permet pas de voir la vidéo sans saccades, cliquez sur le bouton HD (en bas à droite pour passer en mode SD)

- Lien pour récupérer code (share)

Pour participer à la création de vidéos libres de circulation

Chapitres :

- Ils ont gagné ! : 01:45
- Panthéonade : 7:25
- Sauver le capitalisme : 17:12
- T.I.N.A. : 19:07
- La réforme : 23:35
- La néo-petite bourgeoisie : 27:09
- L’entreprise : 31:36
- Les intellectuels du régime : 41:35
- La com’ : 50:31
- Des illusions perdues ? : 57:35

Réalisation : Olivier Azam - Son : Laure Guillot - Les Mutins de Pangée - Mai 2013

LE LIVRE

Jean-Pierre Garnier - Louis Janover

Nouvelle édition

Avant-propos de Thierry Discepolo et Éric Sevault

Le retour au pouvoir du PS avec François Hollande donne à cette analyse contemporaine du premier septennat de François Mitterrand une nouvelle actualité et une double fonction, celle d’un exercice de mémoire et d’une mise en garde pour l’avenir : en surpassant l’injonction faite à la social-démocratie par l’un de ses grands théoriciens – « En finir avec la phraséologie du passé pour oser paraître ce qu’elle est : un parti réformiste ».
En requalifiant le parti socialiste de « deuxième droite », ce livre montre comment, dès le milieu des 1980, les socialistes ont accompli leur destin de parti réformateur en même temps que le programme de la première droite : adapter la société française au nouveau stade du capitalisme.

Jean-Pierre Garnier est notamment l’auteur de “Une violence éminemment contemporaine” (Agone, 2010) ; et Louis Janover de “Thermidoriens, encore un effort…” (Éditions de la Nuit, 2010).

- Commander le livre sur Atheles

- Le blog de Jean-Pierre Garnier

Jean-Pierre Garnier écrit aussi dans Article 11.

TOUS LES EPISODES DE LA SERIE

Actu plus ancienne Actu plus récente